vendredi 3 août 2012

Le Microcrédit personnel : comment ça marche ?


 
MICROCREDIT


Face à la précarisation et à la financiarisation des rapports sociaux, l’UDAF entend mettre à la disposition des plus démunis un micro crédit.

Il consiste à proposer à quelqu’un n’ayant pas accès au système bancaire et financier traditionnel une somme modeste, en rapport avec ses besoins pour son activité et remboursable par petites traites sur une période relativement courtes. Il doit être remboursé et est assorti d’un taux d’intérêt « modéré ».

Le microcrédit social est un prêt adapté au projet de l’emprunteur et à ses capacités de remboursement. Son octroi est fonction de la situation financière de la personne, ce qui détermine le montant et la durée du prêt. La capacité d’emprunt est calculée sur « la base du reste à vivre » de l’emprunteur. Le microcrédit s’appuie donc sur une analyse du budget et l’impact des échéances sur ce dernier, ou sur une prévision de six mois à un an du budget de l’emprunteur.

L’UDAF se veut accompagnateur auprès des emprunteurs. En effet, l’accompagnement permet aux emprunteurs de bénéficier d’un dispositif d’écoute directement tourné vers leur demande tout en ayant une réponse financière à leurs besoins.

Le Microcrédit personnel est un prêt destiné aux particuliers ayant un projet ou un besoin, n'ayant pas accès au crédit bancaire classique et disposant d'une capacité de remboursement.

Quelques exemples de projets/besoins éligibles :

  • MOBILITE : Permis de conduire, achat d'un véhicule,...
  • FORMATIONS : Aide soignant, conducteur Poids Lours, CAP Coiffure,...
  • EQUIPEMENT DU LOGEMENT : Achat de mobilier de première nécessité (frigo, table et chaise, lit,...)
  • LOGEMENT : Travaux de co-propriété, frais d'agence, caution/dépôt de garantie, changement de chaudière,...
  • SANTE : Soins dentaires, lunettes, prothèses auditives,...
  • EVENEMENTS FAMILIAUX : Frais d'avocat dans le cadre d'une procédure divorce, frais d'obsèques,...

D'autres projets/besoins peuvent être éligibles, n'hésitez pas à nous contacter  au 0 800 77 97 82.

L’emprunteur est obligatoirement accompagné par un acteur social, qui évalue son projet et en assure la bonne marche. La décision d’octroyer le prêt relève de la responsabilité du prêteur. Les modalités d’accompagnement de l'emprunteur doivent être adaptées à chaque cas, et déterminées au moment de l’octroi.

Le prêt est non renouvelable, à taux d'intérêt fixe, et remboursable par mensualités constantes.

Cas d'exclusion : le Microcrédit personnel ne peut servir à combler des découverts, à racheter des dettes, ou à créer une entreprise. Il n’a pas vocation à se substituer aux prêts à la consommation classiques ou aux dispositifs d’aide sociale.

Le montant prêté va de 300 € à 3 000 €.

La durée va de 6 à 36 mois. Cette durée sera calculée en fonction des ressources du demandeur et de la nature de sa demande.

Les intérêts sont de 2.25 % (pas de frais de dossier ni d’assurance, pas de frais en cas de remboursement anticipé).













Qu’est-ce que le microcrédit personnel ?


Il s’agit d’un dispositif mis en place par l’Etat (loi Borloo), destiné à favoriser l’accès au crédit à des personnes exclues des circuits bancaires traditionnels. Sa vocation consiste à financer un projet personnel (non professionnel) facilitant l’insertion économique et sociale. Le financement de la création d’une micro-entreprise est exclu du Microcrédit personnel.

Qui peut bénéficier d’un microcrédit personnel ?


Les personnes exclues du crédit classique bancaire mais disposant d’une capacité de remboursement suffisante et ayant un projet d’insertion économique ou sociale (exemple de personnes : allocataires des minima sociaux, demandeurs d’emploi indemnisés, travailleurs précaires en CDD ou en intérim, aux revenus irréguliers…).

Quels projets le MCP peut-il financer ?


Emploi/mobilité, formation/apprentissage, logement, santé…. Tout projet contribuant à améliorer la situation personnelle du bénéficiaire (économique, sociale, familiale…).
Sont exclus du Microcrédit personnel le remboursement de dettes (crédits, retard de loyer, découverts bancaires…), les besoins en trésorerie pour le paiement des charges courantes, ou encore le financement pour la création d’une micro-entreprise.

Quelles sont les caractéristiques des prêts ?


Le montant est limité à 3000 € (sauf accident de la vie), remboursable par des mensualités adaptées, constantes, sur une durée inférieure ou égale à 36 mois, avec un taux d'intérêt fixe et ne déséquilibrant pas le budget du ménage. Le microcrédit personnel est un prêt personnel et non un crédit renouvelable.

 Qui sont les intervenants et quel est leur rôle ?


Les réseaux accompagnants qui adhèrent au dispositif : accueil des demandeurs, identification/émergence du projet, analyse de la situation budgétaire et des aides de droit commun existantes, information complète sur le dispositif (un crédit engage et doit être remboursé), montage du dossier si éligibilité du demandeur, instruction, et suivi/accompagnement du bénéficiaire tout au long du remboursement du prêt.
Les réseaux bancaires qui adhèrent au dispositif (agréés par le FCS) : étude du dossier transmis par le réseau accompagnant et décision d’octroi ou non du prêt demandé – transmission de la décision à l’emprunteur et au réseau accompagnant – Si octroi, transmission du contrat de prêt au bénéficiaire pour signature, suivi des prêts pendant toute leur durée de vie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire